25 Août 1938

« Preston Hall

Tout dans le Suffolk est bien plus sec que dans le Kent. Jusqu’au jour de notre arrivée il n’y a pas eu de pluie pendant plusieurs semaines & des récoltes variées sont perdues. Près de S’wold vu plusieurs champs d’orge et blé moissonnés qui n’avaient que 1’ ou 18’’ de haut. Les feuilles néanmoins semblaient normales. Partout dans le monde on dit la récolte de blé laborieuse.
Un sphinx de la garance* trouvé au fond de notre jardin & collecté par le Docteur Collings (1). Visiblement un égaré du continent. Dit pour être le premier vu dans la localité depuis 50 ans.
Petite chouette très commune par ici. La chouette brune ne semble pas exister.
Dr C. dit que le serpent que j’ai attrapé était une couleuvre coronelle, non venimeuse & pas très commune.
Aujourd’hui chaud à nouveau.
Les tziganes commencent à arriver pour la cueillette du houblon. Dès qu’ils ont installé leurs caravanes les poules sont laissées en liberté & apparemment peuvent être tenues où non de ne pas s’égarer. Les morceaux de ferraille pour pinces à linge sont taillées dans des boîtes à biscuit. Trois personnes y travaillaient, l’une formant les pièces, l’autre coupant la ferraille & un autre le lissant. Je dois dire qu’une personne faisant tout ce travail ( en incluant la coupe de la ferraille après le lissage) pourrait faire 10-15 pinces à l’heure.
Une autre chouette blanche ce soir.

Notes

(1) La famille du Docteur Blair à Southwold. Son fils Dennis était un ami d’orwell.

Sphinx de la garance* : ce Sphinx fait partie des Sphingidae, Famille de Lépidoptères nocturnes représentée en France par 25 espèces, bon nombre d’entre-elles étant plus ou moins migratrices. Il est assez répandu en Europe, mais il n’est jamais commun. De taille moyenne, les femelles atteignent néanmoins une envergure de l’ordre de 70 à 80 mm. Ce papillon est observable de Mai à juillet, puis d’Août à Septembre-Octobre quand les conditions climatiques s’avèrent favorables à une seconde génération. L’espèce est avant tout crépusculaire, et nocturne, mais elle peut parfois voler et butiner de jour. Par certains aspects biologiques, et surtout morphologiques, ce Sphinx ressemble beaucoup à celui de l’euphorbe (Hyles euphorbiae).

Published in: on septembre 14, 2008 at 2:11  Laisser un commentaire  
Tags: , ,